Les huiles essentielles, les infos utiles

 

Depuis la nuit des temps, les civilisations ont fait preuve d’une inventivité et d’une ingéniosité sans pareille dans les domaines de la santé et de la beauté, en utilisant pour matière première que ce que la nature avait à leur offrir. Et c’est durant l’antiquité que les huiles essentielles ont été expérimentées pour la première fois. Et elles ont rapidement trouvé leur place lorsqu’il s’agissait de soigner un rhume ou de soulager une douleur localisée.  

D’hier à aujourd’hui, les huiles essentielles ont traversé le temps, non sans quelques égratignures. Au cours du XX eme siècle, elles ont été oubliées par les non initiés au profit des produits industriels et des médicaments issus de la chimie. Et pourtant, si on les utilise correctement, si on apprend a les connaître, elles se révèlent être un allié du quotidien. En cosmétiques, parfums ou soins, les extraits de plantes utilisées sont extrêmement puissants et d’une rare efficacité. 

En les combinants, il est très facilement possible d’obtenir de fantastiques bousteurs d’immunité, relaxants musculaires, anti-migraineux, … 

Malgré tout, il est de mise de prendre garde en les utilisant et de respecter leurs précautions d’usage. Car tout le bien qu’elles peuvent nous procurer lorsque les posologies sont respectées peut se retourner contre nous, de façon désastreuse parfois, si on fait n’importe quoi. 

Alors, comment ça fonctionne une huile essentielle ? Qui peut les utiliser ? Et dans quelles conditions ne faut il absolument pas les utiliser ? 

Comme je te le disais un peu plus haut, les huiles essentielles sont des extraits très concentrés de plantes. Je te recommande donc d’utiliser exclusivement des huiles essentielles chémotypées (CT), 100% pures et naturelles, botaniquement et biochimiquement définies (H.E.B.B.D) et bio. On évite ainsi tout risques inutiles de se mettre n’importe quoi sur la peau ! Parce que, comme pour tout, on trouve de tout dans les huiles essentielles. Alors surtout, ne cherche pas seulement un prix bas, parce qu’il cache sûrement un loup … 

Ensuite, il est extrêmement important de prendre garde aux huiles essentielles que l’on utilise. Car en fonction de l’âge, de l’état de santé ou des spécificités qui sont propres à chacun, leur utilisation varie. 

Les précautions de base 

Concernant les éventuelles allergies : appliquer quelques gouttes de l’huile essentielle ou du mélange d’huiles essentielles que vous souhaitez utiliser, dans le pli du coude puis attendre 24h pour remarquer – ou non – une réaction cutanée ;

Ne jamais appliquer d’huile essentielle pure directement dans les yeux, le nez ou les oreilles ;

Ne pas s’exposer au soleil dans les 12h qui suivent l’application d’une huile essentielle dite photosensibilisante ;

Diluer de façon plus importante les huiles essentielles quand elles sont à destination des enfants ;

La voie cutanée et la diffusion atmosphérique sont les voies à privilégier chez les enfants, de façon générale, même si la voie orale peut être envisagée dans certains cas ;

Ne pas laisser les flacons à portée de main des enfants et, pour s’assurer de la bonne utilisation du produit, ne pas les laisser s’en servir par eux-mêmes ;

Et surtout bien se renseigner en fonction de la condition et de l’âge de votre enfant. Certaines huiles sont plus agressives ou doivent être utilisées de manière spécifique. N’hésites pas à consulter ton docteur pour plus d’informations.

Les femmes enceintes 

J’entends souvent autour de moi : « surtout pas d’huiles essentielles si tu es enceinte ou si tu allaites ! »  Évidemment, les femmes enceintes doivent prendre garde lorsqu’elles utilisent les huiles essentielles, parce que leur état les rends fragiles. Et durant le premier trimestre, il est vrai que mieux vaut ne surtout pas y toucher, pour ne pas empoisonner le fœtus qui est tres sensible à ce stade de la grossesse. 

Mais par la suite il faut être plus nuancé. Un très grand nombre d’huiles essentielles sont ultra bénéfiques pour la femme enceinte à partir du second trimestre. Dès le 4eme mois de grossesse, un grand nombre d’huile essentielles peuvent donc être utilisées sans aucun risque : 

– Camomille romaine,
– Cardamome,
– Citron,
– Eucalyptus citronné,
– Eucalyptus radiata,
– Inule odorante,
– Laurier noble,
– Lavande vraie,
– Lavande fine,
– Lavandin super,
– Mandarine verte,
– Marjolaine à coquilles,
– Néroli,
– Petit grain bigarade,
– Ravintsara,
– Saro,
– Tea tree,
– Thym à Thujanol,
– Verveine odorante.

D’autres huiles essentielles peuvent être utilisées, à condition d’avoir l’autorisation de son docteur : 

– Basilic,
– Camomille matricaire,
– Ciste,
– Cyprès de Provence,
– Epinette noire,
– Gaulthérie odorante,
– Géranium Rosat,
– Gingembre,
– Lavande aspic,
– Lentisque pistachier,
– Menthe des champs,
– Niaouli,
– Romarin à verbénone,
– Tanaisie annuelle,
– Thym à feuilles de sarriette,
– Ylang Ylang complète,
– Ylang Ylang III.

Pour  les femmes qui allaitent, je conseille d’appliquer les mêmes conseils que ceux pour les bébés. Ainsi, pas de risques. 

Les bébés

Si les bienfaits des huiles essentielles ne sont plus à prouver pour les adultes, on ne sait jamais trop quoi en penser pour les bébés et les enfants. 

Nombreuses sont les femmes qui se demandent : « les huiles essentielles ne sont-elles pas dangereuses pour mon bébé ? ». Et bien figures toi que contrairement à ce qu’on pense, leurs vertus bienfaisantes agiront également sur les plus petits à condition qu’elles soient utilisées avec précaution.

Une règle de base : les huiles essentielles ne sont pas autorisées chez les nourrissons de moins de 3 mois. 

Par la suite, on peut commencer à en utiliser. MAIS uniquement quelques unes ! Car n’oublions pas que nos bouts de choux sont très fragiles. Il ne faut donc pas faire n’importe quoi. 

Par contre, celles autorisées vous serons souvent d’un grand secours. Surtout en cas de rhume, crois moi ! J’en sais quelque chose !!  Mon bébé koala en a eu un paquet et heureusement que j’avais mes huiles essentielles sous le coude. 

Ces huiles essentielles peuvent être utilisées pour soulager les bébés à partir de 3 mois, sans avis médical particulier :

– Camomille Matricaire
– Camomille Romaine
– Cardamome
– Ciste
– Eucalyptus Radiata
– Inule Odorante
– Lavande Fine
– Lavande Vraie
– Lavandin Super
– Marjolaine à Coquilles
– Petit Grain Bigarade
– Ravintsara
– Saro
– Tea Tree
– Thym à Linalol
– Thym à Thujanol
– Ylang Ylang Complète
– Ylang Ylang III

Au contraire, ces huiles sont formellement interdites !!!

Ajowan, Aneth, Angélique, Basilic, Bergamote, Bergamote sans Bergaptène, Cade, Cajeput, Camomille Sauvage, Cannelle, Carvi, Cèdre de l’Atlas, Citron, Citronnelle de Java, Combava, Coriandre Graines, Criste Marine, Curcuma, Cyprès de Provence, Encens, Epinette Noire, Estragon, Eucalyptus Globulus, Eucalyptus Smithii, Galbanum, Gaulthérie Odorante, Genévrier, Géranium Rosat, Gingembre, Hélichryse de Madagascar, Khella, Laurier Noble, Lavandula Stoechas, Lédon du Groenland, Lemongrass, Lentisque Pistachier, Livèche, Marjolaine Sylvestre, Mélisse, Menthe des Champs, Menthe Poivrée, Menthe Verte, Muscade, Myrte Rouge, Nard de l’Himalaya, Néroli, Orange Douce, Origan Compact, Origan d’Espagne, Pamplemousse, Patchouli, Pin Douglas, Pin Sylvestre, Poivre Noir, Pruche, Romarin à Camphre, Romarin à Cinéole, Romarin à Verbénone, Sapin Baumier, Sapin de Sibérie, Sarriette des Montagnes, Sauge à Feuilles de Lavande, Sauge Sclarée, Térébenthine, Thym à Feuilles de Sarriette, Thym à Thymol, Verge d’Or, Verveine Exotique, Verveine Odorante, Vétiver.

Petites astuces miracles pour bébé 

En diffusion

Pour assurer un sommeil paisible à ton bébé, il est possible d’utiliser un diffuseur d’huiles essentielles dans sa chambre, en son absence. Les huiles essentielles de Lavande Fine et de Marjolaine à Coquilles feront des miracles tu verras. Il suffit de mettre 5 gouttes de chaque dans le diffuseur et de le laisser tourner (une demi heure avant le coucher) 5 à 10 minutes dans une chambre aérée. 

En cas de rhume, les huiles essentielles de Camomille Romaine (calmante), de Ravintsara (antivirale), de Tea Tree (désinfectante) et d’Eucalyptus Radiata (anticatarrhale) peuvent également être diffusées diluées (à 20% maximum ce qui représente environ 2 gouttes de chaque dans un demi litre d’eau ). 10 minutes de diffusion suffisent.

Enfin en cas d’agitation de ton babychou au moment du dodo, l’huile essentielle de Petit Grain Bigarade (apaisante) peut être diffusée dans les mêmes conditions que les huiles précédentes.

En massage 

Pour aider bébé à trouver le sommeil, tu peux préparer dans le creux de ta main 3 gouttes d’huile végétale d’Argan et y ajouter 1 goutte d’huile essentielle de Lavande Fine. Il te suffit ensuite de masser sur le plexus solaire et la plante des pieds de ton bébé, juste avant le coucher.

Contre les pleurs et les colères, l’huile essentielle de Camomille Romaine sera une alliée précieuse : verses 3 gouttes d’huile végétale d’Argan et 2 gouttes d’huile essentielle de Camomille Romaine dans le creux de ta main. Appliques le mélange sur la plante des pieds de ton petit, en massage. En complément tu peux en mettre 2 gouttes sur un linge à glisser sous la tête de bébé pour qu’il le respire.

Les enfants 

Les huiles essentielles peuvent également améliorer le quotidien de ton enfant. Rhume, eczéma, mal des transports : certaines huiles essentielles possèdent des propriétés capables de soigner les petits bobos sans appréhension et sans avoir à utiliser des substances chimiques ou controversées.

Il convient bien évidemment de prendre des précautions particulières afin d’éviter tout risque pour les petits.

Ah et surtout, à chaque âge ses huiles essentielles ! 

De 3 à 6 ans 

La liste des huiles essentielles suivante est sans danger à partir de 3 ans. 

– Camomille Matricaire
– Camomille Romaine
– Camomille Sauvage
– Cardamome
– Ciste
– Citron
– Citronnelle
– Combava
– Cyprès de Provence
– Estragon
– Eucalyptus Citronné
– Eucalyptus Radiata
– Géranium
– Gingembre
– Inule Odorante
– Khella
– Lavande Fine
– Lavande Vraie
– Lavandin Super
– Mandarine Verte
– Marjolaine à Coquilles
– Myrte Rouge
– Myrte Verte
– Niaouli
– Orange Douce
– Petit Grain Bigarade
– Poivre Noir
– Ravintsara
– Sapin Baumier
– Saro
– Tea Tree
– Thym à Linalol
– Thym à Thujanol
– Ylang Ylang
– Ylang Ylang III

Au contraire, en dessous de 6 ans, les huiles essentielles qui suivent sont formellement interdites : Ajowan, Aneth, Angélique, Basilic, Bergamote, Bergamote sans Bergaptène, Cade, Cajeput, Cannelle, Carvi, Cèdre de l’Atlas, Coriandre Graines, Criste Marine, Curcuma, Encens, Epinette Noire, Eucalyptus Globulus, Eucalyptus Smithii, Galbanum, Gaulthérie Odorante, Genévrier, Hélichryse de Madagascar, Lemongrass, Lentisque Pistachier, Marjolaine Sylvestre, Menthe des Champs, Menthe Poivrée, Menthe Verte, Muscade, Nard de l’Himalaya, Néroli, Origan Compact, Origan d’Espagne, Pamplemousse, Patchouli, Pin Douglas,Pin Sylvestre, Pruche, Romarin à Camphre, Romarin à Cinéole, Sapin de Sibérie, Sarriette des Montagnes, Sauge à Feuilles de Lavande, Sauge Sclarée, Térébenthine, Thym à Feuilles de Sarriette, Thym à Thymol, Verge d’Or, Verveine Exotique, Verveine Odorante, Vétiver.

Voilà, je crois qu’on a fait le tour de la question, même si je pourrais parler des heures des huiles essentielles tellement je les adore ! J’espère que tu as aimé ce premier article. N’hesites pas à laisser tes commentaires. 

Kiss kiss love. 

Elo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.