Menthe Poivrée – Huile essentielle Bio -10ml

6,50

L’huile essentielle de menthe-poivrée est un très bon stimulant de l’esprit et du corps. C’est une huile très puissante ! Elle est antalgique, stimulante, antibactérienne, antiviral, antifongique, antiparasitaire, …

Description

Découvres notre huile essentielle de Menthe Poivrée Bio

L’huile essentielle de menthe poivrée est une huile essentielle très intéressante de par sa polyvalence. Elle agit sur de nombreux maux : digestion, nausée, gastro-entérite… Elle est également idéale pour les soins buccaux et capillaire. L’huile essentielle de menthe poivrée est le couteau suisse des huiles essentielles.

 

<img src="menthehe.jpg" alt="huile essentielle de menthe poivrée"/>

 

Propriétés de l’huile essentielle de Menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée est une huile essentielle très polyvalente, elle possède de nombreuses vertus pour lutter contre de nombreux maux. 

  • Antalgique local : l’huile essentielle de menthe poivrée est très efficace contre les douleurs musculaires et elle agit comme un anti-douleur par “effet froid ». De plus, elle apaise également les coups, les névralgies et les maux de tête. Enfin elle permet d’avoir un effet légèrement anesthésiant au niveau de la muqueuse de l’estomac ce qui lui permet de lutter contre les nausées et vomissements.

  • Tonique et stimulante Stimulante pour le cœur grâce à ses propriétés cardiotonique, l’huile essentielle essentielle de menthe poivrée est hypersensitive. Elle à également des effets neuro stimulants et améliore ainsi la vigilance, la concentration.

  • Antibactérienne : Fortement bactéricide, l’huile essentielle de Menthe Poivrée s’attaque efficacement de nombreux micro-organisme : le staphylocoque doré, le streptocoque responsable de maladies pulmonaires, le colibacille responsable de maladies digestives et urinaires.

  • Antiviral : Puissant antiviral, l’huile essentielle de menthe poivrée s’attaque à de nombreux virus tels que l’herpès et les mycoses.

  • Antifongique : Riches en menthol, l’huile essentielle de menthe poivrée est très efficace pour tuer les champignons qui s’attaquent aux poumons ou à la peau. Elle est également efficace pour détruire la candidose responsable de nombreuses mycoses. 

  • Antiparasitaire : Notre huile essentielle de Menthe Poivrée est un excellent allié pour lutter contre les parasites intestinaux notamment la shigellose, une gastro-entérite aiguë.

  • Antispasmodique : Grâce à sa concentration importante en menthol, l’huile essentielle de menthe poivrée aide à lutter contre les spasmes digestifs et intestinaux. Dans un second temps, elle agit directement sur le sphincter d’Oddi et sur les contractions musculaires de l’intestin grêle (ballonnements, crampes d’estomac, nausées post-opératoires).

  • Anti-inflammatoire : L’un des autres supers pouvoirs de l’huile essentielle de menthe poivrée c’est d’éviter les inflammations. Elle est particulièrement efficace sur les peaux acnéiques

 

  • Odeur : Herbacée, fraiche et mentholé
  • Couleur : Incolore
  • Origine : Inde
  • Procédé de fabrication : Distillation complète par vapeur d’eau 
  • Nom botanique : Mentha x piperita L.
  • INCI : Melaleuca alternifolia leaf oil
  • Qualité : Agriculture biologique
  • Contenance : 10ml

 

Conseils d’utilisation de l’huile essentielle de Menthe poivrée

Santé : L’huile essentielle de menthe poivrée a des propriétés tonifiante et stimulante au niveau digestif et nerveux. Elle permet également de calmer des démangeaisons, grâce à ses vertus anesthésique et antalgique. Cette huile peut être utilisé pour : le mal des transports, le vertige, des sinusites, des indigestions, … Pour les maux de tête, mélange la avec une huile végétale et applique le mélange sur tes tempes (fais attention à ne pas en mettre dans les yeux).

Tu peux également l’utiliser suite à un choc ou un traumatisme, en la mélangeant à une huile végétale. Applique le tout localement et avec précautions. L’huile essentielle va avoir un effet rafraîchissant.

Les huiles essentielles sont à utiliser avec prudence. Elles sont en effet puissantes. N’hésites pas à en parler avec un professionnel de santé avant de les utiliser.

 

Mode d’utilisation possible

Orale : Aérophagie, diarrhée aiguë, indigestion, mauvaise haleine, nausée, nez bouché, trouble digestif ;

Cutanée : Arthrite, choc, concentration défaillante, démangeaisons, diarrhée aiguë, douleurs articulaires et musculaires, eczéma, fatigue, jambes lourdes ou gonflées, migraine, nez bouché, piqûre d’insecte, règles douloureuses, sciatique, tendinite, trouble digestif, urticaire;

Respiratoire :  Angoisse, ballonnements, choc émotionnel, concentration défaillante, fatigue, hypotension, indigestion, nausées, nez bouché, pessimisme, surmenage, trac, trouble digestif

 

Si tu utilises notre huile essentielle en voie orale, prends la sur un support neutre tel que de l’eau.

L’huile essentielle de Menthe Poivrée est fortement déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

 

Idée d’utilisation de l’huile essentielle de Menthe poivrée

 

Maux de tête

Dès 12 ans : Applique 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur chacune de tes tempes et masse quelques secondes. Tu peux te masser ainsi 3 à 4 fois par jour.

Dès 6 ans : Dans un flacon compte goutte, mélange 20 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée avec 30 gouttes d’huile essentielle de lavande et 15 ml d’huile de jojoba. Applique 2 gouttes de ce mélange en massage sur chaque tempes 2 à 3 fois par jour.

 

Mauvaise haleine

Dès 12 ans : La mauvaise haleine est provoquée par des résidus de nourriture, ainsi que des micro-organismes qui prolifèrent sur ta langue. Pour lutter contre la mauvaise odeur qu’ils provoquent, prend 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée dans 1 cuillère à café de miel 1 fois par jour. 

Dès 6 ans : Dans un flacon compte goutte, mélange 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée avec 20 gouttes d’huile essentielle de citron jaune et 10 gouttes d’huile essentielle de clémentine. Prend 1 goutte de ce mélange dans 1 cuillère à café de miel 1 fois par jour.

 

Nausée et Maux des transports

Dès 12 ans : Prends 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée directement sur ta langue avant de prendre la route ou dès l’apparition des premiers signes de nausée. Maximum 6 fois par jour. 

Dès 6 ans : Mélange dans un flacon compte goutte 20 gouttes d’huiles essentielles de menthe poivrée avec 50 gouttes d’huile essentielle de citron. Mettre 2 gouttes de ce mélange sur un morceau de pain et manger. Maximum 4 fois par jour

 

Piqûres d’insectes

Dès 6 ans : Mélange 10 gouttes d’huile de ricin avec 10 gouttes d’huile de jojoba et 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée. Masse la piqûre avec ce mélange 4 à 5 fois par jour

OU

Tu peux également mélanger dans un flacon compte goutte 30 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie avec 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, 20 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radiata, 20 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat et 20 gouttes d’huile essentielle de tea tree. Applique 1 goutte de ce mélange toutes les 5 minutes sur la piqûre jusqu’à ce que la démangeaisons s’estompe. 

Dès 12 ans : Applique directement sur ta peau 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée mélangée à 9 gouttes d’huile de ricin. Masse bien la piqûre et renouvelle 4 à 5 fois par jour.

Précautions d’usage

Utilisateurs :

 

Mode d’utilisation :

Risques :

En application cutanée :

Cette huile essentielle est irritante pour la peau. Il ne faut donc jamais l’utilisée pure et toujours la diluer dans de l’huile végétale : 1 volume d’huile essentielle de menthe poivrée pour 9 volumes d’huile végétale. Concernant les enfants de 6 ans à 12 ans, il est préférable d’appliquer 1 volume d’huile essentielle de menthe poivrée pour 18 volumes d’huile végétale. 

En diffusion : 

Si tu désires diffuser l’huile essentielle de menthe poivrée, fais le toujours en synergie avec d’autres huiles essentielles. De plus, l’huile essentielle de menthe poivrée ne doit pas représenter plus de 15% du total de la synergie. 

Contre-indications : 

Notre huile essentielle de menthe ne doit pas être utilisée de façon régulière en raison de ses risques neurotoxiques. Une trop longue utilisation peut entraîner des convulsions, de lésions cérébrales ou provoquer des crises d’épilepsie.

Chez les personnes ayant un déficit en enzymes G6PD, elle peut provoquer un ictère (jaunisse). Chez les personnes ayant une inflammation de la vésicule biliaire, des problèmes de foie graves, de l’hypertension ou des problèmes cardiovasculaire, l’huile essentielle de menthe poivrée ne doit pas être utilisée.

Allergènes : 

L’huile essentielle de Menthe Poivrée contient très peu d’allergènes :

  • limonène (≤ 5 %)
  • linalol (≤ 0,5 %).

*Source Doctissimo et Compagnie des sens

Retrouvez tous nos conseils pour bien choisir votre diffuseur d’huiles essentielles : ici

Les huiles essentielles à travers le temps

 

<img src="alambic-parfum.jpg" alt="huile essentielle alambic"/>Les huiles essentielles ont fait un retour sur le devant de la scène assez spectaculaire ces dernières années, avec le retour aux sources et au naturel. Bien qu’à utiliser avec prudence et en prenant en considération son état de santé avant d’y avoir recours, les huiles essentielles sont de merveilleuses soigneuses. Mais, contrairement à ce qu’on pourrait penser, la distillation des plantes et des fleurs pour en extraire la plus précieuse de son essence, à savoir l’huile essentielle, est un procédé bien plus ancien qu’on ne l’imagine. 

 

Les premières références aux huiles essentielles remontent à l’Egypte Ancienne 

<img src="tramier_histoire_huile_olive_egypte_antique.jpg" alt="huiles essentielles égypte antique"/>

Déjà à l’ère de pharaon, les huiles essentielles étaient utilisées pour soigner les maux, plus ou moins grave. De nombreux papyrus ont été retrouvés, faisant références à des « plantes pleines de vie » et au mode de fabrication de ces huiles essentielles. Les égyptiens les utilisaient non seulement pour leurs vertus médicinales, mais également comme parfum, cosmétiques ou produits d’embaumement. Le mode de distillation de l’époque était plutôt basique et reposait principalement sur de la macération et de l’essorage. Quant à leur mode d’administration, elles ne variaient pas de celle d’aujourd’hui : orale, cutanée ou diffusion. 

Les historiens s’accordent à dire que l’origine des huiles essentielles remonte à l’Egypte antiques. De nombreuses civilisations ont ensuite été influencées telles que les Grecs, les Romains et les pays Arabes. 

 

Les huiles essentielles entre -4000 et -1000 avant notre ère 

Les premières traces d’écrits faisant références aux huiles essentielles au Moyen-Orient remontent à environ -4000 avant JC. Des tablettes mésopotamienne les cites dans des rituels cosmétiques, de parfumeries puis de soins. Mais leur utilisation reste très liée aux croyances religieuses, afin de soigner le corps, l’esprit et de purifier l’âme. 

<img src"confucius.jpg" alt="confucius huiles essentielles"/>Plus tard, aux alentours de -2000 avant JC, les chinois ont rendus accessibles la connaissance sur les huiles essentielles en rédigeant des ouvrages traitant des huiles essentielles. Ces livres font l’objet de recettes de soin à partir d’huile essentielle et de méthodes de distillation. Plus tard, Confucius un célèbre philosophe chinois, écrira sur le sujet. Son ouvrage intitulé « Le Traité de la chambre à coucher » fait le parallèle entre l’utilisation des huiles essentielles et une vie sexuelle épanouie

Aux alentours de -1000 avant notre ère, en Inde, les huiles essentielles sont mentionnées pour la première fois dans des ouvrages traitant de la médecine. Le premier d’entre eux et surement le plus connu, est le Tsacha raka-Samhida. Toujours durant cette période, à l’autre bout de l’hémisphère en Amérique, les huiles essentielles étaient également très utilisées par les Incas, les Mayas et les Aztèques. Certains historiens ont même retrouvé des écrits de ces civilisations faisant référence à plusieurs centaines de plantes / fleurs utilisées pour la fabrication d’huiles essentielles. 

 

Les huiles essentielles entre -300 et l’an 0

Suite à sa conquête de l’Egypte, Alexandre Legrand rapporte avec lui, en Grèce, les huiles essentielles. Séduit par leurs vertus, il les présentes comme une avancée des techniques médicinales et cosmétiques. Les grecs sont d’ailleurs connus pour avoir utilisé les huiles essentielles sans modérations dans le domaine de la cosmétique et de la parfumerie. 

<img src="alexandre-le-grand.png" alt="huiles essentielles alexandre le grand"/>

Passage obligé dans le commerce des épices, la Grèce à un accès permanent à toute la matière première nécessaire à la fabrication de ses huiles essentielles. De nombreux ouvrages font d’ailleurs références aux huiles essentielles et aux plantes et leur vertus. Aristote et Hippocrate ont d’ailleurs écrit sur le sujet. 

Les historiens s’accordent à dire que les huiles essentielles, telles que nous les connaissons maintenant, trouvent leur origine en Grèce. 

Enfin, l’empire romain, sous l’influence de la Grèce, s’est rapidement intéressé lui aussi aux plantes et à leurs vertus. Les romains ont rapidement intégré les huiles essentielles dans leurs rituels d’hygiène et de santé. 

 

Les huiles essentielles de l’an 1 à aujourd’hui

Au Moyen-âge, les huiles essentielles sont très mal perçues. Les croyances de l’époque les associent aux sorcières et à des produits maléfiques. Il faudra attendre 795 pour que l’empereur Charlemagne rédige un livre sur les plantes et leurs vertus. Les plantes médicinales n’étaient malgré tout pas encore accessible à tous. Seuls les moines et les nobles y avaient accès. Toutes les recherches autour des huiles essentielles reposaient sur la quête de l’immortalité. 

Ensuite, à l’époque des croisades, la distillation des plantes pour en faire des huiles essentielles devient une pratique très répandue. Elles étaient alors la base de la médecine de l’époque puisqu’on avait identifié les plantes aux vertus antibiotiques. L’intérêt pour les huiles essentielles s’est encore renforcée sous le règne du roi Philippe Auguste, pour leurs notes olfactives.

<img src="huile-essentielle-distilee.jpg" alt="huiles essentielles"/>

A la renaissance, les huiles essentielles sont déjà très réputées. C’est à cette époque d’ailleurs que leur diffusion devient une pratique courante. Elles sont utilisées pour purifier l’intérieur des maisons durant la pandémie de peste.

Puis, bien plus tard, lors de la Révolution française, les huiles essentielles sont à nouveau boudées. En effet, Versailles était connu pour diffuser dans ses jardins des parfums puissants, devenus symboles de la monarchieDe plus, la révolution se fait également sur la méthode de se parfumer. Si avant la 1789, on appréciait les parfums très puissant, par la suite ce sont les parfums discrets, aux notes fruités qui sont en vogue. Il faudra attendre le XXème siècle pour que l’on s’intéresse à nouveau aux huiles essentielles en France. 

 

Suivez-nous sur les réseaux : 

facebookInstagram

 

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Menthe Poivrée – Huile essentielle Bio -10ml”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.