Palmarosa – Huile essentielle Bio – 10ml

4,90

L’huile essentielle de palmarosa est idéale pour masquer les odeurs corporelles incommodantes. Elle est reconnue pour ses vertus antibactériennes et antifongique naturelles. 

  • Déodorant naturel 
  • Combat efficacement les Mycoses 
  • Apaise l’Eczéma
  • Repousse les moustiques

Description

Découvre notre huile essentielle de Palmarosa !

 

L’huile essentielle de Palmarosa est ce qui se fait de mieux comme désodorisant naturel. En effet, elle lutte très efficacement contre les mauvaises odeurs. Mais elle est également parfaite pour régénérer la peau et l’aider à cicatriser.

 

<img src="huile-essentielle-palmarosa.jpg" alt="huile essentielle de palmarosa"/>

Propriétés de l’huile essentielle de Palmarosa

Parce qu’elle est composé, à un pourcentage assez important, de géraniol et d’acétate de géranyle, l’huile essentielle de palmarosa est reconnue pour ses propriétés : 

  • Antibactérienne à spectre large : Grâce au géraniol, l’huile essentielle de Palmarosa lutte contre les mauvaises odeur. Elle bloque l’action de la majorité des bactéries responsables des odeurs incommodantes. 
  • Antifongique : En association avec des médicaments à la propriété antifongiques, l’huile essentielle de Palmarosa va booster leurs effets. La combinaison des antifongiques médicamenteux et de l’huile essentielle de palmarosa détruit efficacement la grande majorité des champignons responsables des mycoses. 
  • Spasmolytique : L’acétate de géranyle présent naturellement dans l’huile essentielle de Palmarosa lui permet de se fixer sur les neurones et les cellules musculaires. Ainsi, elle agit neutralise les spasmes musculaires. 
  • Insectifuge, insecticide + (alcools monoterpéniques) : Pour faire fuir les nuisibles tels que les moustiques, l’huile essentielle est particulièrement efficace. Les alcools monoterpéniques naturellement présent dans la palmarosa la rend intéressante en application cutanée. Elle est enfin une très bonne alternative aux répulsifs et pesticides chimiques.

 

<img src="palmarosa.jpg" alt="huile essentielle palmarosa"/>

  • Odeur : Fleurie
  • Couleur : Ambrée, jaunâtre
  • Origine : Inde / Madagascar / Népal
  • Procédé de fabrication : Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau
  • Nom botanique : Cymbopogon martini
  • INCI : Cymbopogon martini seed oil
  • Qualité : Issue de l’agriculture biologique
  • Contenance : 10ml

Conseils d’utilisation de l’huile essentielle de Palmarosa

Santé : L’huile essentielle de palmarosa est un antibactérien à spectre très large. Elle est donc particulièrement adaptée pour lutter contre les champignons responsables de mycoses. Elle permet aussi de calmer les spasmes musculaires. Enfin, en régulant la production du sébum, elle aide à prévenir et à calmer l’acné.

Bien-être : C’est principalement pour sa capacité à inhiber les odeurs puissantes et désagréable que l’huile essentielle de palmarosa est appréciée. Elle est également aimée pour ses capacités à repousser les insectes en été. 

 

Mode d’utilisation possible

Orale : angine, cystite, bronchite, mycoses, infection urinaire, otite, sinusite.

Cutanée : angoisse, angine, acné, bronchite, cheveux gras, eczéma, crevasse, cicatrices, transpiration.

Diffusion : infection bactérienne, virus, stress, angoisse. 10 gouttes maximum pour une pièce de 20m². 

Si tu utilises notre huile essentielle en voie orale, prends la sur un support neutre tel que de l’huile végétale ou du miel.

Pour une utilisation cosmétique, elle est à diluer impérativement dans une huile végétale. Avant toute application cutanée, nous te recommandons vivement de faire préalablement un test dans le pli du coude et d’attendre 48h pour éviter tout risque d’allergie. 

L’huile essentielle de palmarosa est fortement déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

Retrouve cette huile essentielle dans notre déodorant du même nom.

 

Idée d’utilisation de l’huile essentielle de Cannelle

 

Acné

Pour les adolescents et les adultes : Matin et soir, après t’être lavé le visage avec notre savon saponifié à froid, applique 1 goutte d’huile essentielle de palmarosa sur chaque bouton. Après 3 semaines de soin, fait une pause de 15 jours avant de reprendre le soin. 

 

Eczéma

Pour les adolescents et les adultes : Masse les zones touchées par l’eczéma avec 9 gouttes d’huile végétale de cameline et 1 goutte d’huile essentielle de palmarosa et 1 goutte d’huile essentielle de Géranium rosat. 

En synergie 

Pour les adolescents et les adultes : Dans un flacon en verre opaque, mélange 15 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa, 15 gouttes d’huile essentielle de Géranium rosat, 30 gouttes d’huile essentielle de Lavande officinale, 70 gouttes d‘huile végétale de Cameline et 70 gouttes d’huile végétale de Jojoba. Applique 5 à 6 gouttes de ce mélange sur ta peau en prise aux plaques d’eczéma. Renouvelle l’application 2 fois par jour maximum, jusqu’à amélioration de ton état. 

Mycose cutanée

Après 6 ans : Dans une bouteille opaque, mélange 60 gouttes d’huile essentielle de Tea tree, 40 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa, 30 gouttes d’huile essentielle de Lavande officinale et 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée. Applique 2 gouttes de cette synergie sur la zone touchée, 2 à 3 fois par jour

 

Cystite

Pour les adolescents et les adultes : Mélange 9 gouttes d‘huile de coco avec 1 goutte d’huile essentielle de palmarosa. Masse le bas de ton ventre, 2 à 3 fois par jour pendant 5 jours maximum. Au delà de cette période, sur l’infection urinaire persiste, consulte un professionnel de santé. 

 

Précautions d’usage

 

Utilisateurs :

Mode d’utilisation :

Risques :

 

 

En application cutanée :

L’huile essentielle de palmarosa est une huile essentielle allergisante. Il est donc préférable de la diluée dans une huile végétale avant utilisation. Pour les femme enceinte, les enfants de moins de 6 ans et les bébés, il est possible de l’utiliser en voie cutanée, après en avoir parler avec un professionnel de santé. 

En diffusion : 

L’huile essentielle de cannelle est à utiliser en synergie et dosée à 10% maximum. 

Contre-indications : 

Notre huile essentielle de palmarosa doit être utilisée avec prudence par les personnes asthmatiques. Il est préférable de demander au préalable l’avis de votre médecin.  

Allergènes : 

L’huile essentielle de palmarosa contient naturellement de nombreux allergènes : 

  • géraniol (jusqu’à 80 %)
  • linalol (≤ 4 %)
  • néral + géranial (≤ 2 %)
  • trans trans farnésol (≤ 2 %)
  • limonène (≤ 1 %)
  • eugénol (≤ 0,2%)
  • citronellol (≤ 0,05 %)

Retrouve tous nos conseils pour bien choisir ton diffuseur d’huiles essentielles : ici

Les huiles essentielles à travers le temps

 

<img src="alambic-parfum.jpg" alt="huile essentielle alambic"/>Les huiles essentielles ont fait un retour sur le devant de la scène assez spectaculaire ces dernières années, avec le retour aux sources et au naturel. Bien qu’à utiliser avec prudence et en prenant en considération son état de santé avant d’y avoir recours, les huiles essentielles sont de merveilleuses soigneuses. Mais, contrairement à ce qu’on pourrait penser, la distillation des plantes et des fleurs pour en extraire la plus précieuse de son essence, à savoir l’huile essentielle, est un procédé bien plus ancien qu’on ne l’imagine. 

 

Les premières références aux huiles essentielles remontent à l’Egypte Ancienne 

<img src="tramier_histoire_huile_olive_egypte_antique.jpg" alt="huiles essentielles égypte antique"/>

Déjà à l’ère de pharaon, les huiles essentielles étaient utilisées pour soigner les maux, plus ou moins grave. De nombreux papyrus ont été retrouvés, faisant références à des « plantes pleines de vie » et au mode de fabrication de ces huiles essentielles. Les égyptiens les utilisaient non seulement pour leurs vertus médicinales, mais également comme parfum, cosmétiques ou produits d’embaumement. Le mode de distillation de l’époque était plutôt basique et reposait principalement sur de la macération et de l’essorage. Quant à leur mode d’administration, elles ne variaient pas de celle d’aujourd’hui : orale, cutanée ou diffusion. 

Les historiens s’accordent à dire que l’origine des huiles essentielles remonte à l’Egypte antiques. De nombreuses civilisations ont ensuite été influencées telles que les Grecs, les Romains et les pays Arabes. 

 

Les huiles essentielles entre -4000 et -1000 avant notre ère 

Les premières traces d’écrits faisant références aux huiles essentielles au Moyen-Orient remontent à environ -4000 avant JC. Des tablettes mésopotamienne les cites dans des rituels cosmétiques, de parfumeries puis de soins. Mais leur utilisation reste très liée aux croyances religieuses, afin de soigner le corps, l’esprit et de purifier l’âme. 

<img src"confucius.jpg" alt="confucius huiles essentielles"/>Plus tard, aux alentours de -2000 avant JC, les chinois ont rendus accessibles la connaissance sur les huiles essentielles en rédigeant des ouvrages traitant des huiles essentielles. Ces livres font l’objet de recettes de soin à partir d’huile essentielle et de méthodes de distillation. Plus tard, Confucius un célèbre philosophe chinois, écrira sur le sujet. Son ouvrage intitulé « Le Traité de la chambre à coucher » fait le parallèle entre l’utilisation des huiles essentielles et une vie sexuelle épanouie

Aux alentours de -1000 avant notre ère, en Inde, les huiles essentielles sont mentionnées pour la première fois dans des ouvrages traitant de la médecine. Le premier d’entre eux et surement le plus connu, est le Tsacha raka-Samhida. Toujours durant cette période, à l’autre bout de l’hémisphère en Amérique, les huiles essentielles étaient également très utilisées par les Incas, les Mayas et les Aztèques. Certains historiens ont même retrouvé des écrits de ces civilisations faisant référence à plusieurs centaines de plantes / fleurs utilisées pour la fabrication d’huiles essentielles. 

 

Les huiles essentielles entre -300 et l’an 0

Suite à sa conquête de l’Egypte, Alexandre Legrand rapporte avec lui, en Grèce, les huiles essentielles. Séduit par leurs vertus, il les présentes comme une avancée des techniques médicinales et cosmétiques. Les grecs sont d’ailleurs connus pour avoir utilisé les huiles essentielles sans modérations dans le domaine de la cosmétique et de la parfumerie. 

<img src="alexandre-le-grand.png" alt="huiles essentielles alexandre le grand"/>

Passage obligé dans le commerce des épices, la Grèce à un accès permanent à toute la matière première nécessaire à la fabrication de ses huiles essentielles. De nombreux ouvrages font d’ailleurs références aux huiles essentielles et aux plantes et leur vertus. Aristote et Hippocrate ont d’ailleurs écrit sur le sujet. 

Les historiens s’accordent à dire que les huiles essentielles, telles que nous les connaissons maintenant, trouvent leur origine en Grèce. 

Enfin, l’empire romain, sous l’influence de la Grèce, s’est rapidement intéressé lui aussi aux plantes et à leurs vertus. Les romains ont rapidement intégré les huiles essentielles dans leurs rituels d’hygiène et de santé. 

 

Les huiles essentielles de l’an 1 à aujourd’hui

Au Moyen-âge, les huiles essentielles sont très mal perçues. Les croyances de l’époque les associent aux sorcières et à des produits maléfiques. Il faudra attendre 795 pour que l’empereur Charlemagne rédige un livre sur les plantes et leurs vertus. Les plantes médicinales n’étaient malgré tout pas encore accessible à tous. Seuls les moines et les nobles y avaient accès. Toutes les recherches autour des huiles essentielles reposaient sur la quête de l’immortalité. 

Ensuite, à l’époque des croisades, la distillation des plantes pour en faire des huiles essentielles devient une pratique très répandue. Elles étaient alors la base de la médecine de l’époque puisqu’on avait identifié les plantes aux vertus antibiotiques. L’intérêt pour les huiles essentielles s’est encore renforcée sous le règne du roi Philippe Auguste, pour leurs notes olfactives.

<img src="huile-essentielle-distilee.jpg" alt="huiles essentielles"/>

A la renaissance, les huiles essentielles sont déjà très réputées. C’est à cette époque d’ailleurs que leur diffusion devient une pratique courante. Elles sont utilisées pour purifier l’intérieur des maisons durant la pandémie de peste.

Puis, bien plus tard, lors de la Révolution française, les huiles essentielles sont à nouveau boudées. En effet, Versailles était connu pour diffuser dans ses jardins des parfums puissants, devenus symboles de la monarchieDe plus, la révolution se fait également sur la méthode de se parfumer. Si avant la 1789, on appréciait les parfums très puissant, par la suite ce sont les parfums discrets, aux notes fruités qui sont en vogue. Il faudra attendre le XXème siècle pour que l’on s’intéresse à nouveau aux huiles essentielles en France. 

 

Suivez-nous sur les réseaux : 

facebookInstagram

 

 

 

Informations complémentaires

Poids 0.010 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Palmarosa – Huile essentielle Bio – 10ml”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.